Le faucon pèlerin et les ponts

Le faucon pèlerin et les contaminants

Certaines interventions doivent être effectuées lorsque la nidification du faucon pèlerin, une espèce menacée et protégée par la Loi, entre en conflit de cohabitation avec les activités humaines. Un des exemples d’intervention est lorsque le faucon pèlerin choisit de nicher sur un pont où doivent être effectués des travaux majeurs. À ce moment, le Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune du Québec (MRNF) peut exceptionnellement donner son accord pour aller chercher les œufs ou les fauconneaux au nid afin de les déménager dans un endroit plus sécuritaire. Ces opérations sont dirigées par des biologistes de la faune qualifiés, mais doivent s’effectuer de pair avec un spécialiste de travaux en hauteur.

André Laperrière a réalisé plusieurs de ces interventions depuis 2009. Il a collaboré avec une équipe de biologistes de Services Environnementaux Faucon afin de leur donner accès à ces structures, dont la plupart des ponts de la région de Montréal, et assurer leur sécurité. Les interventions se réalisent bien entendu en hauteur, et souvent les spécialistes sont suspendus au-dessus de l’eau pour accomplir leurs tâches : récolter des œufs, rapporter un fauconneau au nid, entretenir une boîte de nidification, etc.

Projet d’étude sur l’exposition et les effets de contaminants sur le faucon pèlerin dans la région des Grands Lacs et du bassin du Fleuve Saint-Laurent.

André Laperrière et l’équipe de biologistes de Services Environnementaux Faucon ont participé à un projet de conservation du faucon pèlerin pour le compte de la Division de toxicologie et maladies de la faune d’Environnement Canada. Le but de ce projet était de prendre des prises de sang de fauconneaux de 20 à 30 jours d’âge pour étudier l’exposition et les effets de nouveaux contaminants sur la population de faucon pèlerin dans la région des Grands Lacs et du bassin du Fleuve Saint-Laurent en Ontario et au Québec.

Les concentrations de contaminants dans de nombreuses espèces à risque sont mal comprises, et pourtant, de nombreux types de contaminants ont des effets néfastes sur la reproduction et la physiologie des animaux. Ces espèces, tel le faucon pèlerin, sont au sommet de la chaîne alimentaire, où les contaminants s’accumulent dans leur organisme, phénomène appelé bioaccumulation.

© Services Environnementaux Faucon
© Services Environnementaux Faucon
© Services Environnementaux Faucon

Pierre Molina

  1. B.Sc., M. Sc. Biologie

Vice-président


Marilou G. Skelling

  1. B.Sc. Biologie, D.E.S.S.

Chargée de projet


Services Environnementaux Faucon