prusik

les noeuds auto-bloquants

 
 
Utilisations : remonté sur corde fixe, contre-assurage en rappel, mouflage.
Avantages : simple, efficace, bidirectionnel. Le plus efficace pour remonter sur une corde en diagonale ou en déplacement à l’horizontale. Peut se confectionne d’une seule main.
Inconvénient : il peut être difficile à défaire s’il est confectionné avec un petit diamètre de cordelette, surtout s’il est utilisé au-dessus du système de freinage.
Conseil : utilisez une cordelette de nylon souple dont le diamètre correspond à 70% du diamètre de la corde. Un Prusik avec trois tours fonctionne dans toutes les situations.
Historique : Le nœud autobloquant « Prusik » fut inventé par le Dr. Karl Prusik en 1931. Ce grimpeur autrichien, né en 1896, est décédé en 1961 à l’âge de 65 ans. 

Cliquez sur la photo # 1 :https://en.wikipedia.org/wiki/Karl_Prusikshapeimage_2_link_0
© André Laperrière et FQME.
Attention!

Les noeuds et descriptions présentés ici sont le résultat de recherches faites au travers des institutions reconnues en escalade (UIAA, FFME, FQME). Ils sont des références à utiliser seulement avec une formation adéquate dispensée par un moniteur certifié. André Laperrière se dégage de toutes responsabilités quant à l’utilisation de ces noeuds ou techniques.